« Ce matin-là en me levant j’avais bien mal aux dents… », vous vous rappelez certainement de ces paroles extraites du « blues du dentiste » de Henri Salvador… Morceau culte que reconnaitront bien les adultes âgés de la trentaine au moins, il illustre bien l’attitude des Français à l’égard de leur santé bucco-dentaire. En effet, aller voir un dentiste ne devrait pas intervenir uniquement que lorsqu’on a mal à la dent, mais devrait être plutôt un geste tout à fait banal qu’il faudra cultiver. À cet effet, pourquoi avoir un contact régulier avec son dentiste est-il si important ?

Le dentiste, ce spécialiste qui vous veut du bien…

C’est qui le dentiste ? Encore appelé le chirurgien-dentiste, c’est un spécialiste qui s’occupe de guérir et de prévenir les problèmes dentaires. On compte en France 41 500 chirurgiens-dentistes en exercice, soit à peu près 1 pour 1 000 à 1 pour 3 000 habitants selon les régions. Ainsi, trouver un cabinet d’orthodontie à rennes par exemple est tout aussi facile qu’à Paris.

Bénéficiant d’une formation des plus longues, soit environ 9 années d’étude, l’accès au métier de chirurgien-dentiste est très sélectif. À cet effet, vous n’avez rien à craindre en ce qui concerne le professionnalisme des spécialistes de la santé bucco-dentaire de France. Cela dit, quelle est la mission du dentiste ? Elle est de plusieurs ordres… Néanmoins, on peut la décliner en 6 points selon la fiche de métier de Le Parisien Etudiant. De ce fait, un dentiste :
  • effectue des diagnostics sur les dents malades de ses patients ;
  • soigne les dents de sa patientèle ;
  • réalise des radiographies si nécessaire ;
  • mène une intervention chirurgicale pour extraire des dents de sagesse ou implanter des pivots ;
  • agit en tant que médecin-conseil pour l’hygiène bucco-dentaire de ses patients ;
  • met en place des appareillages dentaires s’il a la qualité d’orthodontiste ;
  • etc.

Les Français et le dentiste

Quel rapport entretiennent les Français avec le dentiste ? Comme Henry Salvador, les Français consultent le dentiste quand ils en sentent le besoin uniquement. Vous reconnaissez alors avec moi que ce n’est pas la meilleure façon de consulter son dentiste. À cet effet, on estime que seulement 64 % des Français se rendent chez le dentiste une fois l’an… Le reste ? Nombreux sont les Français qui ne se brossent pas assez les dents. Ils sont environ 25 % à accorder si peu d’importance à leur hygiène bucco-dentaire. Or, comme vous le savez, les dents sont l’ameublement de la bouche. L’expression tout droit issue du dictionnaire des préciosités illustre parfaitement le rôle des dents. Vous vous en rendrez compte en souriant devant votre miroir. Cela dit, pour les personnes adultes, il faut se rendre au moins une fois l’an chez le dentiste. Deux ou trois fois par an, vous n’exagérez encore en rien. Par contre, pour les enfants, il est conseillé de les amener au moins deux fois par an chez le dentiste. Alors, il n’est donc pas exclu d’aller voir ce spécialiste trois, voire quatre fois au cours de l’année. Il y va de votre santé bucco-dentaire et de celle de votre enfant. À cet effet, voici 3 bonnes raisons qui devraient vous amener à rendre plus régulièrement visite à votre dentiste :
  • éviter les caries ;
  • détecter les gingivites ;
  • éliminer les tartres des dents.

Éviter les caries

Les caries dentaires sont très répandues dans le monde. D’après le Dr Jesus Cardenas, Directeur médical de Doctissimo, environ 100 % des adultes en souffrent, tandis que 60 à 90 % des enfants scolarisés dans le monde sont susceptible de l’avoir. Or, si la carie est tout à fait évitable en sachant prendre soin de son hygiène bucco-dentaire, rien ne vous assure que vous l’aviez évité complètement. L’une des raisons étant que la carie qui est une maladie infectieuse se développe étape par étape ! Au nombre de 4, la première étape est la destruction de l’émail, ce qui se passe sans douleur. La deuxième étape est la phase où la dentine est attaquée. Ici, les douleurs commencent par apparaitre, mais seulement quand vous consommez des aliments chauds, froids ou sucrés. Au cours de la troisième étape, la pulpe dentaire est attaquée, ce qui provoque d’importantes douleurs. La quatrième étape qui est la dernière se caractérise par un abcès au niveau des dents et de très fortes douleurs. Les microbes peuvent au cours de cette dernière étape contaminer votre sang et provoquer ainsi d’autres pathologies à distance. D’une manière générale, une carie peut causer d’importants dégâts au niveau de votre bouche. Outre les douleurs, elle peut être la cause de destruction de la pulpe dentaire ou d’une septicémie générale au niveau de l’organisme du souffrant.

Éviter les gingivites

Inflammation bénigne de la gencive, la gingivite est une infection qui n’est souvent pas prise au sérieux par les Français. Or, d’après l’OMS, il s’agit bien d’un mal qui touche 80 % des 35-44 ans et 50 % des adolescents de 15 ans. Son principal symptôme est de constater que vos gencives saignent très facilement et deviennent rouges et enflées souvent. Pouvant déboucher sur une parodontite, la gingivite est l’une des raisons pour lesquelles vous devez rendre visite un peu plus souvent à votre dentiste. Elle est causée comme dans le cas des caries par des bactéries qui logent sous la plaque dentaire. En outre, certaines raisons, à l’instar des maladies du diabète, du VIH ou des leucémies, peuvent être des facteurs de risques de la gingivite. Et si l’on peut également noter une carence en vitamine C et une prédisposition génétique, il faut reconnaitre que la gingivite est davantage due à un mauvais soin des dents que tout autre facteur. À cet effet, il est important non seulement d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire, mais également de rendre le plus souvent visite à son chirurgien-dentiste.

Éliminer les tartres des dents

Si vous ne connaissez pas les tartres dentaires, sachez qu’il s’agit de cette plaque pas très bonne avoir qui se dépose le plus souvent sur la paroi linguale de vos incisives inférieures. Elles peuvent également apparaitre sur la face vestibulaire des premières molaires supérieures… Portant atteinte gravement au sourire, les tartres sont la conséquence d’un très mauvais brossage des dents et par-delà d’une très mauvaise hygiène bucco-dentaire. Néanmoins, il faut reconnaitre que même en vous brossant les dents régulièrement, ces plaques peuvent se former dans votre bouche, mais cette fois-ci sur une durée plus longue. Cela est possible surtout au niveau de vos incisives inférieures ou « la salive des glandes sublinguales contient une concentration importante de calcium, ce qui facilite la minéralisation ». C’est pourquoi il est important de se rendre le plus souvent chez son dentiste pour se faire détartrer. Selon la fréquence de la formation de ces plaques, certains individus peuvent se faire détartrer une fois l’an, tandis que d’autres feront le détartrage au moins deux fois au cours de la même année. Pas très cher, le détartrage dentaire se fait en France auprès du chirurgien-dentiste. Ce qui n’est pas forcément le cas dans les autres pays à l’instar de la Suisse ou du Québec. À cet effet, il existe plusieurs types de détartrage selon les moyens utilisés. Ainsi, parle-t-on de détartrage à l’aide des ultrasons, de détartrage à l’aide d’instruments mécaniques (curettes parodontales) et de détartrage par sablage. Mais, n’oubliez surtout pas que le brossage régulier des dents et une alimentation saine sont les premiers facteurs pour avoir des dents blanches.

Les dentistes en France

La France compte de nombreux dentistes. Vous n’aurez donc pas du mal à vous faire soigner. Et comme souligné un peu plus haut, le nombre de dentistes peut varier en fonction de votre région. Ainsi, dans l’Hexagone, c’est la région Province-Alpes-Cotes-Azur qui concentre le plus de médecins dentistes. Mais, d’une façon générale, on dénombre sur l’ensemble du territoire plus de 40 000 pratiquants, dont environ 35 000 exercent en profession libérale. Et chaque année, ils font 11,5 millions de consultations et de visites pour 53 millions d’actes de soins dentaires ; le motif principal qui remporte la palme des visites étant le détartrage. Par ailleurs, un chirurgien-dentiste reçoit en moyenne 911 patients par an pour un honoraire annuel de 271 000 euros en moyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.