Les troubles de la vue ou amétropies sont provoqués par un dysfonctionnement du système optique. Les problèmes de vue sont courants et affectent toutes les tranches d’âge. Sans traitement, ils deviennent un vrai handicap dans la vie de tous les jours. Il existe divers problèmes de vue. Les plus connus sont sans doute la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie. Les lunettes sont des accessoires indispensables pour pallier ces troubles. Il est cependant fortement conseillé de consulter un opticien pour dénicher la bonne paire. Vous devez d’abord identifier de quelle sorte de trouble vos yeux sont atteints. Découvrez les caractéristiques des différents problèmes de vue.

Consultez un opticien professionnel pour vos problèmes de vue

Le port de lunettes est souvent obligatoire lorsque l’on fait face à des problèmes de vue. Chaque problème de vue nécessite en effet une paire de lunettes bien spécifique. Seul un opticien professionnel peut vous donner des conseils adaptés pour choisir la bonne paire de lunettes. Comme les consultations peuvent être récurrentes, l’idéal est de vous adresser à un opticien près de chez vous. Si vous habitez par exemple dans le Cher et la Loire, optez pour un opticien local à Tours pour trouver la paire de lunettes qui convient le mieux à vos problèmes de vue.

La consultation d’un opticien professionnel présente de nombreux avantages.

Détectez facilement la nature de vos problèmes de vue

L’opticien examine de près les troubles de la vue. Un premier contrôle de la vue doit se faire dès l’âge de 6 mois. Les examens doivent se poursuivre chaque année, surtout pour les enfants et les adolescents.

Trouvez des lunettes et des verres de contact adaptés

De l’examen de vue à la confection des verres, l’opticien vous accompagne et vous conseille sur la bonne paire de lunettes ou les verres de contact correspondant à vos besoins. Il s’assure également que les accessoires choisis répondent à des critères esthétiques et de confort.

problèmes de vue opticien local à Tours

L’astigmatisme

Les yeux « normaux » présentent une cornée arrondie, tandis que les yeux astigmates affichent une cornée de forme ovale. Cette anomalie de forme au niveau de la cornée impacte la netteté des images perçues par les yeux. Les yeux astigmates voient des images déformées de près comme de loin. Le patient rencontre des difficultés à différencier les lignes verticales et les lignes horizontales. Une netteté médiocre des contrastes provoque également une vision imprécise de ce que la personne voit. Si on lui montre les lettres A et D, elle peut les confondre. C’est également le cas des chiffres 0 et 8. L’astigmatisme peut être :

  • d’origine congénitale,
  • issu d’une maladie de l’œil,
  • provoqué par un accident.

Dans certains cas, ce trouble survient à la suite d’une chirurgie oculaire. Cela peut même aboutir à une déformation de la cornée.

La presbytie

Le cristallin assure un rôle primordial dans la vue. Il arrive à s’adapter à toutes les situations par lesquelles les yeux passent, pour permettre une bonne qualité de la vue. Par exemple, il modifie instantanément sa courbure lorsque les yeux sont exposés à une distance et à une luminosité variées.

L’âge est le principal facteur de la presbytie. Au fil des années, la performance du cristallin tend en effet à diminuer. Fatiguée d’une longue série d’années, sa paroi s’épaissit et devient plus rigide. Si à la naissance, nos yeux offrent une vision nette à 5 centimètres de distance, à partir de 20 ans cette distance diminue à 10 centimètres. Une fois le cap des 70 ans atteint, elle passe à 2 mètres. Dans la majorité des cas, l’âge moyen de l’apparition de la presbytie se situe aux alentours de 40 ans. À cet âge, l’œil ne peut offrir qu’une vision nette à 30 centimètres de distance.

L’hypermétropie

L’hypermétropie est un problème de vue rencontré le plus souvent chez les personnes adultes. Une personne hypermétrope possède une vision floue lorsqu’elle regarde de près. Elle doit plisser ses yeux pour distinguer des objets proches. Contrairement à la personne astigmate qui ne voit pas de loin, l’hypermétrope arrive à distinguer les objets situés au loin.

L’hypermétropie est le plus souvent d’origine physiologique à la naissance. On la rencontre ainsi souvent chez les enfants. Le globe oculaire ne s’est pas suffisamment développé. Si le patient lit, écrit et travaille devant un ordinateur, il sera certainement sujet à une fatigue oculaire ainsi qu’à de terribles maux de tête. Pour traiter ce trouble de la vue, il faut généralement porter des lunettes ou des lentilles de contact. La chirurgie peut également être envisagée dans certains cas.

La myopie

La myopie cause un trouble de la vision qui se manifeste par :

  • une vision nette pour les objets proches,
  • une vision floue pour les objets distants.

L’œil est trop puissant comparé à sa longueur. Un œil myope dispose d’un point focal situé à l’avant de la rétine. Les rayons lumineux se concentrent au niveau de la cornée. Puis ils sont focalisés par le cristallin en avant de la rétine et non pas sur la rétine elle-même. Cela rend la vision floue de loin et non la vision de près de la personne myope.

les différents problèmes de vue

La myopie a tendance à être héréditaire. Selon le sujet, elle se développe progressivement ou plus rapidement. Jusque-là, les traitements adoptés sont le port de lunettes et de lentilles de contact. Les lunettes simple vision permettent de rétablir la netteté de la vision du patient. Cette paire possède des verres unifocaux de forme concave qui sont divergents. De cette façon, les images captées par les yeux peuvent être repositionnées au niveau de la rétine.

Le glaucome

Ce trouble oculaire survient suite à une hypertension oculaire. Il peut être également causé par un manque de sang véhiculé dans les yeux. Ces facteurs altèrent le champ visuel du sujet et peuvent même l’amputer. Si un patient montrant des signes de glaucome ne reçoit pas les soins nécessaires, une cécité peut survenir. Le champ de vision diminue en effet progressivement à cause d’un obscurcissement des bords de l’image captée.

Les facteurs d’apparition du glaucome sont nombreux : hérédité, environnement extérieur, trouble de la vue préexistant, maladies, etc. Pour le traiter, le patient doit administrer des gouttes ophtalmiques dans ses yeux. Il peut aussi prendre des médicaments ou recourir à la chirurgie.