Le recrutement d’un dentiste professionnel au sein d’un cabinet n’est pas une tâche aisée. Il demande la prise en compte de multiples facteurs et la mise en œuvre de plusieurs processus pour dénicher le candidat idéal. De l’établissement du profil du candidat à l’entretien, cet article fait la lumière sur les types de recrutement et les procédures y afférentes.

La procédure de recrutement direct

La procédure directe de recrutement est spécialement réalisée par les chefs de cabinets ou l’agent chargé des ressources humaines. Voici toutes les étapes de cette procédure.

La définition du profil recherché

La première étape de la phase de recrutement est la définition du profil recherché. Ici, vous êtes amené à énumérer toutes les qualités et compétences professionnelles que vous souhaitez avoir dans votre équipe.

Cependant, il n’y a pas que le facteur professionnalisme qui compte. La définition du profil recherché va bien au-delà en tenant compte du degré de moralité. Il faudra que la nouvelle recrue possède de bonnes valeurs morales en matière de collaboration au service et en dehors. Autrement, il deviendra un goulot d’étranglement difficile à gérer.

La rédaction de l’annonce

Il est tout aussi important de soigner la deuxième étape du processus, celle de la rédaction de l’annonce. En effet, vous devez clairement énoncer vos attentes pour le poste vacant au point de ne pas susciter des incompréhensions ou confusions.

De ce fait, il urge de détailler les missions à assigner le plus clairement possible. Également, dans l’établissement du dossier de candidatures, les candidats devront fournir :

  • les diplômes minimum requis ;
  • Une lettre de motivation dûment écrite ;
  • Un CV qui relate le parcours professionnel et les qualités extra-professionnelles.

La diffusion de l’offre d’emploi

Plusieurs moyens de diffusions existent pour publier des offres d’emploi pour dentiste. Le premier canal est la diffusion dans la presse écrite et audiovisuelle en général. Pour plus de spécificités, vous pouvez vous tourner vers des presses professionnelles dentaires ou médicales.

La deuxième alternative est de publier l’offre sur un site de demande d’emploi spécialisé sur le Net. Par ce canal-ci, vous avez la possibilité de faire passer le message le plus rapidement possible.

L’autre option est de faire recours aux organismes spécialisés dans la dentition. Il peut s’agir d’une école ou des organismes de formations, des maisons dentaires professionnelles ou même des forums et revues scientifiques.

La présélection des candidats

Pour sélectionner les dossiers de candidatures, il faut tenir compte de la qualité de la lettre de motivation et du CV. Pour se faire, on identifie les CV qui se distinguent par leurs précisions. Ceux-ci doivent relater au mieux les expériences professionnelles et cadrer le plus possible avec le profil recherché. Bien plus encore, le CV est aussi utile dans l’évaluation de la personnalité du candidat et de ses compétences extra-professionnelles.

Quant à la lettre de motivation, elle met au-devant de la scène les motivations et atouts à faire valoir par le candidat. Ici, c’est plutôt sur la pertinence des écrits qu’il faudra miser. En effet, vous devez rejeter les lettres mal écrites, pleines de fautes bien que le CV soit de bonne qualité. Grâce à cette opération de filtration, vous mettez la main sur des profils intéressants qui pourront certainement impacter votre cabinet.

La phase d’entretien

Une fois que vous aurez établi une liste des candidatures pré-retenues, il convient de programmer une séance d’entretien. C’est en effet la dernière étape pour accorder un emploi de dentiste à un candidat. Mais bien avant, vous devez prendre le soin d’établir une liste de questions à soumettre aux candidats.

Au cours de la séance, il est recommandé d’établir un climat favorable qui inspire le confort aux candidats. L’objectif est d’amener ces derniers à parler de leur passé, de leurs compétences et d’exposer leurs attentes au sein de votre équipe. Et c’est essentiellement sur le volet professionnel que vont se tourner les échanges.

À l’issue de l’entretien, le contact humain que vous aurez établi vous donnera une idée précise sur les valeurs professionnelles et morales de chaque candidat. Ainsi, le candidat le plus adroit durant l’exercice pourra être retenu.

La procédure de recrutement indirect

Si vous trouvez pénible la procédure de recrutement direct, vous pouvez toutefois confier cette tâche à une agence de communication. Il suffit de lui décrire le profil de professionnel que vous recherchez, et le tout est joué. Celle-ci se chargera de mener de bout en bout toutes les étapes du processus de recrutement. En retour, vous allez lui attribuer des commissions pour tout le travail abattu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.