L’utilisation des rayons du soleil dans le maintien d’une bonne santé date de plusieurs siècles. Aujourd’hui, grâce aux lampes de luminothérapie, la lumière du soleil s’intègre dans de nombreux soins médicaux. En raison de ses effets avérés sur la santé, cette branche de la médecine douce est préconisée par les médecins pour accompagner les traitements de certaines pathologies. Nous vous disons tout sur cette technique naturelle de soin qui ne cesse de faire ses preuves.

Luminothérapie : que faut-il savoir ?

Encore appelée thérapie par la lumière, la luminothérapie utilise les propriétés bienfaisantes de la lumière pour apporter un bien-être physique et mental. Plus précisément, elle consiste à s’exposer à une lumière semblable à celle du soleil, mais sans rayons ultraviolets. Elle permet ainsi de pallier les conséquences d’une exposition insuffisante aux rayons du soleil.

Vous pouvez vous tourner vers un professionnel de la santé pour vos séances de luminothérapie. Elle se pratique avec des lampes spéciales et adaptées à la discipline. Grâce à ce type de dispositif médical, vous pouvez pratiquer des séances de luminothérapie chez vous, sans l’intervention d’un médecin. Si cette technique est utilisée dans le cadre du traitement d’un trouble, nous vous conseillons vivement de recueillir l’avis de votre médecin.

La luminothérapie reste sans risques et sans effets secondaires pour la santé. Elle est une méthode naturelle et peut être utilisée partout. En général, des séances quotidiennes d’une demi-heure suffisent pour se sentir mieux. Il est recommandé de faire vos séances de luminothérapie en matinée ou dans l’après-midi.

Quels bénéfices apporte la pratique de la thérapie par la lumière ?

Les effets positifs de la lumière blanche sont nombreux. La luminothérapie est recommandée pour réduire et soigner tous types de dépressions, en particulier la dépression saisonnière. D’ailleurs, elle est recommandée pour affronter la saison hivernale. La lumière permet en effet de garder une bonne santé mentale. Elle est alors une bonne alternative aux traitements antidépresseurs. La thérapie par la lumière aide également à profiter d’un regain d’énergie et d’une amélioration de l’humeur, essentiels pour passer de belles journées.

Tout comme la lumière du soleil, les séances de luminothérapie sont bénéfiques pour améliorer votre vue. Plusieurs autres troubles de la santé peuvent par ailleurs être traités grâce à cette discipline. Il s’agit entre autres des maladies de la peau, de certains dérèglements internes ou encore de douleurs chroniques.

Si vous souffrez de troubles du sommeil, la luminothérapie joue un rôle de régulateur sur les hormones responsables du sommeil. Au bout de quelques séances, la qualité de votre sommeil est améliorée et vous pouvez profiter de nuits complètes et relaxantes. Ainsi reposé, votre cerveau est plus en mesure de répondre à vos sollicitations au cours de la journée.

De plus, les professionnels de santé préconisent cette technique pour réduire les troubles du comportement alimentaire tels que la boulimie. D’une manière générale, la luminothérapie agit en régulateur sur l’ensemble du corps, pour lui faire atteindre un bon équilibre. C’est d’ailleurs une technique assez peu contraignante.

Luminothérapie fonctionnement

La luminothérapie : pour qui ?

La luminothérapie peut être utilisée par toutes les personnes, qu’elles soient dans le monde du travail ou non. Elle est bénéfique pour les personnes âgées, pour soulager ou prévenir les symptômes dépressifs ou les troubles de sommeil dus à l’âge. Il est également possible d’utiliser la luminothérapie sur des personnes plus jeunes (enfants et adolescents) à condition de vous en référer à un thérapeute.

La luminothérapie a-t-elle des inconvénients ?

Les lampes de luminothérapie sont conçues pour être inoffensives pour la santé. Leurs inconvénients sont alors moindres. Toutefois, la luminothérapie peut avoir des effets néfastes sur des personnes souffrant de certaines maladies des yeux. Nous rappelons que lors d’une séance, la lumière blanche doit être dirigée à hauteur et à quelques centimètres de vos yeux. De même, les personnes photosensibles pourraient subir des désagréments à l’utiliser. Précisons que l’exposition à la lumière blanche le soir peut entrainer des difficultés à s’endormir.

Choisir sa lampe de luminothérapie

Il existe plusieurs types de lampes de luminothérapie, chacune avec des caractéristiques particulières. Ainsi, pour votre lampe, vous devez considérer :

  • la taille (grande ou petites) : choisissez une lampe selon l’espace à lui consacrer,
  • la lumière ; elle peut être bleue ou blanche selon la lampe,
  • la puissance (exprimée en lux) : plus les lux de la lampe sont élevés, plus elle est efficace,
  • la norme : une lampe à la norme CE est gage d’efficacité.

Pour choisir la lampe qui vous convient, vous devez au préalable définir vos besoins et les conditions dans lesquelles elle sera utilisée.