Le gel hydroalcoolique nous accompagne au quotidien depuis le début de la pandémie du covid-19. Il permet essentiellement de se préserver du Covid-19 ainsi que des bactéries et autres champignons qui peuvent engendrer diverses maladies. L’utilisation de ce produit peut toutefois présenter quelques effets secondaires chez certaines personnes. Ce gel est-il vraiment efficace ? On répond à vos diverses interrogations dans cet article.

Le gel hydroalcoolique, une solution qui peut être inefficace


L’utilisation des produits hydroalcooliques est devenue universelle pour limiter la propagation du coronavirus. Tous les produits proposés sur le marché ne sont toutefois pas efficaces. La DGCCRF ou Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes effectue pour ce faire des tests sur plusieurs références sur le marché.

Cela permet alors de mettre à la disposition des utilisateurs, des produits sûrs pour leur santé. Cet organisme appelle par ailleurs à la vigilance des consommateurs, car sur 162 produits testés, environ 73 % sont prouvés non conformes. Hormis le fait qu’ils sont non conformes, d’autres sont en plus dangereux. Il est donc primordial de sélectionner des produits testés selon la norme NF EN 14476. Ils doivent en outre présenter un taux d’alcool élevé. Ce dernier doit notamment s’élever à plus de 90 %.

Il est aussi possible de fabriquer son gel hydroalcoolique maison pour ceux qui en ont la possibilité et les compétences requises. Il faudra pour cela utiliser des composants tels que :

  • De l’alcool éthylique,
  • De l’alcool propylique ou de l’alcool isopropylique à 96 %,
  • De l’eau oxygénée,
  • De la glycérine et
  • De l’eau bouillie et refroidie.

Soulignons aussi que dans certains cas, l’inefficacité du gel hydroalcoolique ne réside pas uniquement dans sa composition, mais également dans son utilisation. Ici, il faut préciser que le gel hydroalcoolique n’est pas un nettoyant. Vous devez donc prendre le soin de vous laver les mains avant d’appliquer le gel pour les désinfecter. Pour réaliser cette opération, vous devez dans un premier temps mettre environ 3 ml de gel dans le creux dans l’une des mains. Frictionnez ensuite les deux mains durant au moins 30 secondes, jusqu’à l’évaporation du produit. Veillez à ce qu’elles soient bien sèches avant l’application pour assurer son efficacité.

Le gel hydroalcoolique perturbe la flore cutanée


Il existe deux types de flores cutanées : la flore résidente ou commensale et la flore transitoire. Sur la flore résidente, on trouve des micro-organismes essentiels qui nous protègent des agents pathogènes. Ils se logent dans le film hydrolipidique de la peau de façon permanente. Cette flore nous offre une protection, mais elle est fragile chez les personnes vulnérables et âgées.

Sur la flore transitoire, on trouve des bactéries nocives qui ne doivent pas se trouver sur la peau. Si ces bactéries pénètrent dans l’organisme par ingestion ou en passant la barrière cutanée, elles deviennent pathogènes.Le gel hydroalcoolique agit au niveau de la flore transitoire pour éliminer les organismes pathogènes à l’origine des maladies comme le coronavirus.

Toutefois, à travers son action, le produit hydroalcoolique altère en même temps la flore résidente et affaiblit la défense immunitaire. C’est la raisons pour laquelle il est préférable de privilégier le lavage des mains avec un savon antiseptique. Autrement, vous pouvez fabriquer vous-même un produit plus doux et moins inoffensif.

Quels sont les autres effets nocifs de ce produit ?

L’usage intensif du gel hydroalcoolique risque d’assécher et irriter les mains. Dans certains cas, il peut même y avoir une formation de gerçures. Si tel est le cas chez vous, alors privilégiez les gels à l’aloe vera qui adoucissent et hydratent la peau en même temps. Il faut également faire attention à l’exposition du gel à une flamme ou à une étincelle. À cause de l’alcool présent dans le produit, il peut en effet facilement s’enflammer. Sachez par ailleurs que le gel laisse une fine couche d’alcool sur votre peau. Faites pour ce faire attention aux rayons UV ! Bien que ce produit contienne une grande proportion d’alcool, il ne peut pas servir à désinfecter une plaie. Enfin, assurez-vous de ne pas le laisser à la portée des enfants de moins de 4 ans pour éviter qu’ils l’ingèrent ou en mettent dans les yeux accidentellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.