Pratiqué par les spécialistes, le bilan auditif est un examen qui permet de déceler les anomalies au niveau de l’oreille. Qu’il soit fait par un médecin généraliste, un médecin ORL ou un audioprothésiste, il a pour but de déterminer les causes d’une éventuelle surdité. S’il n’y a pas de raison de redouter cet examen, totalement indolore, il est tout de même utile de savoir comment il se déroule et de s’y préparer.

Quand faut-il se rendre dans un centre pour faire un bilan auditif ?

Lorsque vous consultez un dentiste, c’est généralement parce que vous avez mal à une dent ou que vous souhaitez vérifier l’état de vos gencives. Le principe reste le même dans le cas du bilan auditif. Cet examen se réalise généralement après l’apparition de certains symptômes. Lorsqu’ils surviennent, il convient d’obtenir rapidement une consultation chez un professionnel. Parmi les signes à prendre en compte, on note :

  • le fait de devoir mettre le volume de la télévision au maximum pour entendre,
  • la perception d’acouphènes,
  • une sensibilité accrue aux bruits,
  • le fait que vous soyez régulièrement exposé au bruit dans le cadre de votre activité professionnelle,
  • le fait que vous compreniez mal ce que disent vos interlocuteurs.

Si vous constatez aussi que vous perdez souvent le fil d’une discussion, c’est peut-être parce que votre audition diminue. Dans ce cas, un bilan auditif s’impose. De même, si vous êtes sujet aux vertiges ou que vous faites régulièrement des otites, consultez un professionnel le plus tôt possible. Des plateformes en ligne permettent de trouver rapidement un centre auditif proche de chez vous, comme ce que propose Mon-centre-auditif.com, afin d’organiser une consultation avec un spécialiste.

Bilan auditif, centre auditif, consultation

Remplissez un questionnaire pour déterminer votre gêne auditive

En général, un bilan auditif dure entre 30 et 45 minutes. Cela dit, la durée peut nettement varier en fonction du profil du patient. Selon le cas, le professionnel peut prendre plus de temps pour analyser et comprendre vos besoins avant d’établir un diagnostic. Quoi qu’il en soit, la séance débute par un questionnaire. Pendant cette phase, le spécialiste apprend à mieux connaître votre profil.

Le médecin cherche plus précisément à connaître le niveau de votre gêne auditive. Il vous posera aussi des questions sur les caractéristiques de la baisse d’audition. Par exemple, il peut vous interroger sur la date de début des symptômes, les facteurs déclenchants et votre activité professionnelle. Le but est d’établir votre profil le plus clairement possible.

Par ailleurs, le spécialiste voudra connaître vos antécédents médicaux et les traitements que vous avez déjà suivis. Il peut vous questionner notamment sur les antibiotiques et les anti-inflammatoires que vous prenez. Enfin, la phase du questionnaire s’achève par des questions sur vos besoins.

Faites examiner vos conduits auditifs par un spécialiste

Une fois votre profil bien établi, le professionnel effectue un examen de vos conduits auditifs et de vos tympans en se servant d’un outil spécifique, l’otoscope. Grâce à cet examen, il peut s’assurer que les conduits ne sont pas bouchés et que vos tympans ne souffrent d’aucun dysfonctionnement. Par la suite, il procède à une audiométrie pour connaître le niveau d’audition pour chaque oreille.

Il existe plusieurs types d’audiométrie. Le praticien choisira l’examen qui convient le mieux, en fonction de vos besoins :

  • l’audiométrie tonale,
  • l’impédancemétrie,
  • l’audiométrie vocale,
  • l’audiométrie comportementale dans le cas des enfants.

Qu’importe la méthode choisie pour l’audiométrie, en la réalisant, le professionnel sera en mesure d’affiner son diagnostic. Pour la mettre en œuvre, il peut se servir d’un casque ou d’une cabine insonorisée s’il en dispose.

Obtenez les résultats du bilan auditif

Après le bilan auditif, le praticien peut vous communiquer les résultats. S’il est audioprothésiste ou médecin généraliste, il vous orientera vers un médecin ORL. En effet, ce dernier est le seul capable d’analyser les résultats du bilan et de vous les interpréter.

Selon l’interprétation faite par le médecin ORL, il sera possible de connaître le niveau réel de baisse d’audition dont vous souffrez. De plus, à partir des résultats, le spécialiste peut identifier la cause ou les origines multiples de la baisse de votre audition. À partir de ces éléments, il peut préconiser un traitement spécifique pour conduire à une guérison progressive.

En revanche, si le médecin ORL conclut qu’il s’agit d’une perte auditive définitive, il vous mettra en relation avec un audioprothésiste. À son tour, ce dernier effectuera différents tests pour déterminer s’il est possible de corriger le dysfonctionnement à l’aide d’un appareillage. Il peut aussi vous proposer des aides auditives, tout en tenant compte de vos besoins.

Si vous ressentez les signes d’une baisse d’audition, pensez à vite prendre rendez-vous auprès d’un centre auditif proche de chez vous afin de réaliser un bilan auditif gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.