À un certain âge, vous vous rendez compte que votre visage ne brille plus de ses éclats. Vous voyez apparaître des ridules qui viennent gâcher votre beauté. Vous désirez une méthode douce et naturelle pour combattre ce vieillissement de votre peau. Eh oui ! Plus de souci à se faire. L’acide hyaluronique sera parfait. Cette molécule très prisée dans la médecine esthétique à cause de ses propriétés anti-âge et anti-ride est depuis des décennies la solution idéale pour vous garantir une jeunesse éternelle. Vous trouverez à travers cet article les indications esthétiques de l’acide hyaluronique ainsi que ses différents bienfaits pour une peau toujours repulpante. Cependant, il convient de connaître avant tout ce qu’est l’acide hyaluronique.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Découvert en 1934 par deux chercheurs allemands, Meyer et Palmer dans l’humeur vitrée de l’œil du bœuf, l’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans le corps. Retrouvé également dans le liquide synovial, il est le constituant essentiel du derme situé entre l’épiderme et l’hypoderme. Formé par l’association d’un acide uronique et d’une amynoglycane, l’acide hyaluronique est dans notre organisme une sorte d’éponge à eau qui assure le rebondi de la peau et la fraîcheur du teint.

Cependant, malgré que nous naissons avec un stock d’acide hyaluronique, avec l’âge, son taux diminue dans l’organisme. Ainsi, à 50 ans le taux d’acide hyaluronique de l’organisme est réduit de moitié ce qui est à l’origine du dessèchement de la peau et de l’apparition des rides. Des formules synthétisées sont alors mises au point pour compenser ce déficit d’acide hyaluronique avec l’âge. À présent que nous connaissons ce qu’est l’acide hyaluronique, voyons quelles en sont ses applications médicales.

Quelles sont les applications médicales de l’acide hyaluronique ?

Naturellement présent dans les tissus du corps comme la peau et le cartilage, l’acide hyaluronique est adapté aux applications visant les tissus dans lesquels on les retrouve. Cette molécule a été utilisée pour la première fois dans la fabrication d’un produit, le Healon qui était utilisé dans la chirurgie ophtalmique comme la transplantation de cornée, de cataracte ou de glaucome, etc. Aujourd’hui, cette molécule est encore utilisée dans plusieurs traitements comme celui de l’arthrose de genou. En effet, grâce à sa viscosité élevée, l’injection de cette molécule pour ce traitement permet d’augmenter le niveau de viscosité du liquide synovial. Ainsi, elle sert de lubrifiant pour l’articulation.

De même, cette molécule très prisée dans le traitement des douleurs est l’une des substances très souvent utilisées dans les traitements post-opératoires notamment après une opération de cataracte. Des recherches en cours ont également montré que cette molécule aurait des propriétés anticancéreuses chez certaines espèces. Par contre, il a été démontré que dans certains cancers, il existe une corrélation positive entre le taux de dégradation de l’acide hyaluronique retrouvé dans le sang et le degré de malignité du cancer. Ainsi, dans le cas du cancer de sein par exemple, une forte concentration de l’acide hyaluronique dans le sang est le fruit d’une forte activité du cancer. De ce fait, l’acide hyaluronique est utilisé pour suivre l’évolution de certains cancers.

En dehors du fait qu’il est aussi utilisé en pastilles adoucissantes de la gorge dans le cas d’une extinction de la voix, l’acide hyaluronique sert également dans le traitement des atteintes aphteuses de la muqueuse buccale. Dans ce dernier cas, son pouvoir de barrière aux aliments acides et aux frottements permet lors d’une application locale d’atténuer la douleur et de favoriser la cicatrisation. Toutefois, mentionnons que son action combinée à celle du sulfate de chondroïtine et de polaxamère 407 est un traitement efficace contre les reflux gastro-œsophagiens.  

Au-delà de toutes ces applications, voyons quelques fonctions de cette molécule miraculeuse dans la médecine esthétique.

Quelles sont les fonctions de l’acide hyaluronique en médecine esthétique ?

L’injection de l’acide hyaluronique dans la médecine esthétique a connu une recrudescence dans les années 2000. Aujourd’hui, vous pouvez vous fait faire une injection d’acide hyaluronique quelque soit votre position. Cependant, pour une injection acide hyaluronique Lyon, il vous suffira juste de voir ici. Ainsi, l’acide hyaluronique est utilisé dans la médecine esthétique pour plusieurs raisons. En effet, l’acide hyaluronique agit à plusieurs niveaux au cœur de la cellule. Lorsqu’il atteint la peau à la faveur d’une injection, cette molécule se comporte comme une éponge en retenant l’eau.

 Ainsi, il permet de combler les zones vides où la peau s’est affaissée ou s’est cassée et qui laissait voir des ridules, des rides ou des sillons. Ce faisant, l’acide hyaluronique est utilisé dans le traitement esthétique pour lutter contre les rides laissées par le poids de l’âge. Il dispose alors d’une propriété anti-ride et constitue un véritable ciment de la peau.   D’un autre côté, l’acide hyaluronique sert à la cicatrisation de la peau et la protège contre les rayons ultra-violets. On dit qu’il possède un pouvoir anti-oxydant.

Par ailleurs, les injections répétées d’acide hyaluronique permettent de relancer la production de cette molécule qui diminue en fonction de l’âge. Il dispose donc d’un pouvoir régénérant qui empêche le vieillissement cutané en gardant son taux toujours élevé.

En d’autres termes, l’injection d’acide hyaluronique participe à une hydratation continue de la peau malgré l’âge. Il participe à sa tonicité en la rendant plus élastique, douce et lisse notamment au niveau des lèvres et du visage.  

Quels sont les principes et propriétés de l’acide hyaluronique ?

Aujourd’hui, il n’est plus important de recourir à un bistouri ou encore à une incision cutanée pour un traitement des rides. Il suffit d’effectuer une injection d’acide hyaluronique. En effet, ce traitement passe par une injection de gel qui une fois infiltré dans la peau, retient l’eau et se mélange à l’acide hyaluronique naturellement produit par le derme. Ainsi, le volume d’eau s’élève à cette partie traitée. En conséquence, la ride est résorbée et la peau reprend son aspect initial. Cette molécule miracle assure ainsi une jeunesse éternelle grâce à ces différentes propriétés :

  • Sa biodégradation : ce produit s’épuise naturellement dans l’organisme. Il conviendrait alors de réitérer l’opération suivant une certaine période pour toujours garder son aspect.
  • Sa réversibilité : l’effet de cette molécule peut être éliminé à court terme, à l’opposé des interventions chirurgicales qui quant à eux sont irréversibles.
  • La tolérance biologique importante avec des risques d’allergies de l’ordre du rarissime.
  • Son adaptabilité facile à la zone traitée.

Cependant, en médecine esthétique, l’usage de l’acide hyaluronique peut varier en fonction du but et de la zone traitée.

Quels sont les différents usages de l’acide hyaluronique ?

L’usage fait de l’acide hyaluronique peut varier en fonction de la zone traitée et du but. Ainsi, l’acide hyaluronique peut être utilisé pour un comblement des rides ou pour un remodelage du visage. Ce faisant, il convient de trouver avant tout le traitement à l’acide hyaluronique spécifique à la zone à traiter.

Le comblement des rides

Avec le temps, la mise en jeu des mécanismes musculaires laisse sur le corps des rides. Ainsi, ce traitement vient lisser la surface corporelle en apportant du volume sous le pli de la ride à traiter. De ce fait, l’injection doit être très superficielle. À cet effet, elle doit être effectuée grâce à une seringue fine pour permettre l’effacement immédiat des rides. Ainsi, les zones concernées par ce type d’opération sont :

  • le sillon naso-génien, c’est-à-dire de chaque côté de la bouche ;
  • les rides du lion qui se retrouvent entre les sourcils ;
  • les rides jugales à la verticale au milieu des joues ;
  • les rides ou plumes d’amertumes longeant les coins de la bouche vers le bas
  • les rides de la patte d’oie, si ceux-ci sont assez profondes autour des yeux ;
  • les rides fines de la lèvre supérieure.

Par ailleurs, du fait de la finesse de la peau qui se retrouve en dessous des paupières, les rides apparaissant à cette partie ne pourraient être corrigées par des injections de comblement et durer dans le temps.

Le remodelage du visage  

Cette opération vise à redonner à toutes les zones du visage ayant subi un vieillissement cutané par perte de masse osseuse, graisseuse ou musculaire leur volume initial. Elle permet alors de corriger des zones du visage où le volume est insuffisant. Pour ce remodelage du visage, le médecin utilisera une seringue à bout mousse, car, les injections sont plus profondes dans ce cas. De même, cela permettra d’éviter les ecchymoses, mais aussi des bleus dont le risque est important avec les aiguilles classiques. Cette technique peut être utilisée pour :

  • remplir des joues ou des pommettes ;
  • redessiner la bouche par un ourlet des lèvres ;
  • corriger les tempes trop creuses ;
  • corriger le nez ou le menton ;
  • remplir les cernes.

Par ailleurs, ces opérations exigent des doses plus élevées d’acide hyaluronique et peuvent s’avérer un peu plus couteuses que la précédente.     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.