Encore appelé cannabidiol, le CBD est un cannabinoïde qui provient de la plante de cannabis. Il a une configuration moléculaire qui le rapproche de celle du THC. Mais ce qui est intéressant avec le CBD, c’est qu’en consommant à dose appropriée des produits dérivés du CBD, vous ne développez aucun effet psychotrope. En d’autres termes, le CBD ne provoque ni le vertige, ni de sensation d’ivresse, encore moins d’euphorie à l’instar du THC. Si le CBD a un effet indésirable, cela ne peut qu’être une envie de dormir lorsqu’il est pris à une dose trop élevée. En conséquence, le CBD est une substance disposant de plusieurs propriétés et de vertus thérapeutiques.

Quelles sont donc les principales propriétés du CBD et comment fonctionne-t-il dans le corps ? Mais d’abord, nous allons rappeler à quoi sert le CBD.

Le CBD : à quoi sert-il ?

Lorsque vous souffrez de dépression, les fleurs de CBD peuvent se révéler être la meilleure solution possible pour vous. En effet, l’une des premières actions connues pour le CBD est qu’il permet de surmonter la dépression. Le CBD est une substance issue de la plante de cannabis. S’il parvient à traiter efficacement la dépression, c’est parce qu’il bloque le produit chimique psychoactif appelé THC. Les fleurs de CBD sont plus aisées à consommer aujourd’hui, car elles empêchent le THC d’être absorbé par votre cerveau. Il est prouvé par les études médicales que lorsque le THC pénètre dans le cerveau, il y reste et ne peut plus s’en extirper.

À la question de savoir si les fleurs de CBD sont réellement efficaces, sachez donc qu’elles sont utilisées pour traiter les migraines, les affections, le soulagement de la douleur, la lutte contre l’anxiété, la sclérose, l’épilepsie, etc. Ceux qui l’ont essayé l’ont adopté et en font aujourd’hui sa promotion.

Pour en savoir davantage sur les usages de la fleur de CBD, vous pourrez lire l’avis ici.

Les principales propriétés médicales du CBD sur la santé

Rappelons que la consommation du CBD est tout à fait légale puisqu’elle présente de nombreuses vertus pour l’organisme.

L’utilisation du CBD pour traiter la douleur et l’épilepsie

Le CBD est particulièrement efficace pour lutter contre les douleurs de type inflammatoires. Si d’habitude, les opiacés ou l’ibuprofène servaient à calmer les douleurs, le CBD aujourd’hui peut être substitué aux médicaments habituels pour traiter les mêmes maux.

Lorsque vous ressentez des douleurs chroniques, aiguës, neuropathiques ou les douleurs liées à certaines maladies comme la polyarthrite ou la fibromyalgie, vous pouvez donc prendre le CBD.

Dans une certaine mesure, les fleurs de CBD sont particulièrement efficaces pour soulager de certains cas d’épilepsie, et notamment pour diverses formes d’épilepsie infantiles que les médicaments habituels ne peuvent pas soulager. Le CBD est cependant efficace pour lutter contre le syndrome de Lennox-Gastaut et le syndrome de Dravet. Notez que même dans certains médicaments classiques utilisés contre l’épilepsie, vous trouverez du CBD dans leur composition.

La gestion du stress, de l’anxiété et de l’insomnie avec le CBD

Le CBD a un effet relaxant sur le corps. Cela permet alors de lutter de façon naturelle contre l’anxiété et le stress. Souvent, pour traiter ces maux, beaucoup de personnes font recours aux antidépresseurs, aux anxiolytiques et à d’autres types d’hypnotiques. Toutefois, ces médicaments ont des effets secondaires indésirables qui peuvent être aussi très nuisibles à l’organisme.

De par ses propriétés relaxantes, le CBD agit sur les muscles. Ce n’est sûrement pas pour rien que beaucoup de sportifs l’utilisent pour lutter contre les courbatures et les crampes à divers niveaux du corps. En contribuant à la réduction du stress et de l’anxiété, le CBD est fortement recommandé pour lutter contre les troubles de sommeil. En effet, le stress et l’anxiété constituent les raisons pour lesquelles plusieurs Français développent des troubles du sommeil et certaines difficultés d’endormissement.

L’utilisation probable du CBD pour traiter le cancer

Beaucoup de personnes souffrent de diverses formes de cancer dans le monde et particulièrement en France. Il y a des études qui ont prouvées que les cannabinoïdes possèdent des propriétés efficaces contre les tumeurs. Cependant, le CBD est donc en mesure d’agir contre l’angiogenèse. En effet, c’est ce qui correspond à la formation de vaisseaux sanguins qui nourrissent les tumeurs en nutriments.

Le traitement de la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie qui se traduit par de nombreuses lésions nerveuses qui perturbent la communication entre le cerveau et le reste de l’organisme humain. Elle provoque divers symptômes tels que la perte de la vision, des douleurs, de la fatigue et des troubles de la coordination. On parle de maladie auto-immune, car la cause exacte du dysfonctionnement occasionné par la sclérose en plaques n’est pas connue. Pour son traitement, le THC et le CBD sont deux principes actifs qui interviennent. Selon les études menées pour l’élaboration du médicament entrant dans le traitement de la sclérose en plaques font état de ce que le CBD serait plus utile que le THC.

L’utilité du cannabidiol contre les maladies d’Alzheimer et de schizophrénie

Le cannabidiol dispose de plusieurs propriétés médicales. L’une d’elles permet de protéger efficacement les neurones contre la dégénérescence. C’est donc un atout majeur contre les troubles neuropsychiatriques. Au regard des études menées dans le domaine, les résultats préliminaires donnent des signaux d’espérance dans le cas du traitement de la maladie d’Alzheimer. De même, les propriétés antipsychotiques du cannabidiol sont très utiles pour lutter contre les cas de schizophrénie. Si le THC est déconseillé aux personnes souffrant de troubles psychotiques, le CBD par contre ne l’est pas. En effet, le CBD est un composant naturel qui renferme plusieurs propriétés médicales absolument bénéfiques pour l’être humain.

Par ailleurs, le CBD est aussi utilisé pour :

  • Les usages textiles : les fibres longues du cannabis sont utilisables pour la création de vêtements et des tissus. Ceux-ci sont particulièrement doux, confortables et durables ;
  • Le secteur de la construction : le béton de chanvre, le vernis, les peintures à huile, les isolants sont des produits qui peuvent se faire à partir du cannabis ;
  • Les usages cosmétiques : les nutriments et les minéraux du cannabis sont très bénéfiques pour la peau et les cheveux ;
  • L’industrie du papier : le cannabis est l’un des composants entrant dans la fabrication des billets de banque, le papier de Bible, le papier à cigarettes, etc.

En somme, le CBD peut se décliner en plusieurs produits comme l’huile de CBD, les crèmes au CBD et les thés ou infusions de chanvre. Sur le plan sanitaire, le CBD offre une large gamme de bienfaits : anti tumoral, anxiolytique, anticonvulsivant, antioxydant, antiémétique, anti-inflammatoire et antipsychotique.

Le fonctionnement du CBD dans l’organisme humain

Il faut noter que le CBD appartient à une famille de composés des cannabinoïdes. Ceux-ci sont uniques, car ils existent à l’extérieur du corps. À travers sa consommation, le CBD influence le système endocannobinoïde (SEC). Ce qui permet d’ailleurs au reste du corps de travailler potentiellement de façon plus efficace. Le SEC est présent chez tous les mammifères et chez l’humain. Le SEC fonctionne comme un système régulateur qui joue un rôle dans les organes vitaux du corps tels que les régions du cerveau, le système nerveux et le système immunitaire.

La mission du SEC est d’opérer une veille d’observation de tous ces systèmes et de s’assurer qu’ils sont en bon état de fonctionnement. Au cas où les différents systèmes ne fonctionneraient pas convenablement, le SEC pourra aider en signalant la libération de composés biologiques ou d’enzymes à caractère spécifiques. En somme, le CBD n’intervient pas dans le fonctionnement quotidien, mais il s’assure que les enzymes et les composés chimiques de votre corps sont à leur juste endroit et au moment idéal. Toutefois, le CBD peut prendre l’initiative et, cependant interagir directement avec le SEC.

Deux types de récepteurs sont attachés au SEC. En effet, pour que le SEC puisse agir, il doit avoir un point d’entrée pour les cannabinoïdes comme le CBD. Les deux récepteurs sont le CB1 et le CB2. Ceux-ci servent de points d’accès au SEC.

Par ailleurs, le CB1 et le CB2 ne sont pas les seuls récepteurs que le CBD peut influencer. Il peut agir sur les récepteurs qui ne sont pas directement liés au SEC. Ce sont généralement les récepteurs qui déclenchent la libération de sérotonine (5 — HT). Celle-ci est un composé chimique qui favorise les sensations de bonheur et de bien-être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.