De nature soudaine, les 4 premières minutes sont cruciales pour sauver une victime d’arrêt cardiaque. Si vous en êtes témoin, vous devrez donc spontanément porter assistance à la victime pour optimiser ses chances de survie. Mais, encore faut-il savoir s’y prendre ! Cet article retrace alors pour vous les gestes utiles à pratiquer dans ces cas.

Appeler les secours

Lorsqu’une personne perd connaissance et s’écroule devant vous, allongez-la sur le dos et vérifiez son rythme respiratoire. Si vous constatez une respiration inefficace, lente, bruyante et anarchique, ou pire une absence totale de respiration, alors il s’agit bien d’un arrêt cardiaque. Contactez immédiatement le SAMU (15) ou les pompiers (18), expliquez la nature du problème à l’urgentiste, puis déclinez l’adresse et votre numéro de téléphone. Cherchez ensuite un défibrillateur pour réanimer la victime en attendant l’arrivée de l’ambulance. Utilisez l’application mobile « Staying Alive » pour géo-localiser l’appareil le plus proche. Afin d’être mieux informé sur l’utilisation des défibrillateurs cardiaques, faites dès à présent quelques recherches sur internet.

Pratiquer le massage cardiaque

En attendant que le défibrillateur ne soit mis à votre disposition, commencez immédiatement le massage cardiaque pour relancer l’activité du cœur. Dégagez d’abord le thorax de la victime en le dénudant. A genoux près d’elle, placez le talon d’une de vos mains sur le centre de sa poitrine (partie basse du sternum) et posez l’autre main par-dessus la première. Gardez les bras bien tendus et les coudes verrouillés, puis exercez des compressions d’environ 5 cm à une fréquence régulière de 100 à 120 compressions par minute. 

Entre chaque compression, veillez à ce que le thorax remonte à sa position initiale avant d’en exercer une nouvelle. Toutes les 30 compressions, inclinez sa tête vers l’arrière en maintenant son menton surélevé. Pincez-lui ensuite le nez d’une main et ouvrez-lui la bouche de l’autre, puis insufflez profondément 2 fois avant de reprendre les compressions. Pour votre bien-être, limitez-vous aux compressions si le bouche-à-bouche vous indispose. Continuez jusqu’à l’arrivée du défibrillateur.

Pratiquer la défibrillation

Séchez d’abord le torse de la victime s’il est mouillé, disposez ensuite les électrodes conformément aux schémas sur le dispositif, puis branchez-les à l’appareil. Le défibrillateur évaluera le rythme cardiaque de la victime et selon qu’il est entièrement ou à moitié automatisé, il enverra lui-même des décharges ou vous indiquera comment procéder. Entre les décharges électriques, l’appareil vous guidera pour le massage cardiaque. En cas de reprise et de stabilisation de l’activité cardiaque, arrêtez la défibrillation et le massage cardiaque. Placez la victime en position latérale de sécurité et laissez surtout les électrodes branchés sur la victime jusqu’à l’arrivée des ambulanciers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.