Faire un choix optimal en matière de mutuelle santé est le critère prépondérant pour avoir une couverture efficace pour ses dépenses médicales. Cependant, pour réussir cette démarche, il est judicieux d’analyser plusieurs facteurs afin de trouver le contrat le plus adapté à son profil. Découvrez ici cinq conseils pour bien sélectionner son assurance maladie.

Définir vos besoins médicaux essentiels

Dresser une liste de ses besoins médicaux fait partie des étapes prépondérantes pour réussir le choix de sa mutuelle santé. Cette démarche permet notamment de personnaliser sa demande de devis et d’obtenir des prestations adaptées à son profil. De plus, elle aide à éviter de prendre une complémentaire avec des garanties inutiles qui vont augmenter vos cotisations pour rien. En effet, si votre situation ne le justifie, vous pouvez être amené à payer beaucoup plus pour rien. Afin de bien déterminer vos besoins, il convient de prendre en compte certains facteurs.

L’âge

L’âge du bénéficiaire reste l’un des critères les plus importants que les assureurs prennent en compte pour proposer une offre. Les besoins médicaux de chaque individu évoluent au fil des années. Lors de ses premières années, un enfant devra davantage effectuer des visites chez le pédiatre. À l’opposée, quand il sera plus grand, sa dentition peut demander un traitement orthodontique assez coûteux.

À l’âge adulte, ce sont les problèmes oculaires comme la presbytie qui sont plus récurrents. De plus, il peut y avoir des imprévus comme les hospitalisations ou les chirurgies dentaires qui demandent assez de dépenses difficiles à rembourser sans l’aide d’une assurance.

En outre, les offres habituelles ne prennent pas en charge les séniors. Les mutuelles proposent plutôt des contrats spécifiques, car à plus de 65 ans, les individus ont davantage de besoins en matière de santé. Ces services offrent une meilleure couverture pour des consultations chez l’ophtalmologue, l’ORL ou encore le dentiste. Par ailleurs, il existe des compagnies qui se basent sur l’âge de leur client pour établir les modalités de remboursement.

Les personnes à assurer

Votre situation familiale constitue aussi un critère à prendre en compte pour définir la catégorie de souscripteur à laquelle vous appartenez. Une personne mariée avec des enfants n’aura pas les mêmes besoins qu’un célibataire. Si vous avez une famille avec des enfants, il est judicieux d’opter pour un contrat qui couvre l’ensemble des membres. Généralement, le montant initial de cotisation n’augmente qu’à la venue d’un troisième enfant.

Afin de vous assurer de bien prendre en compte vos besoins, vous pouvez faire appel aux services d’un professionnel. Une entreprise de courtage comme NetVox Assurances peut vous accompagner pour trouver le contrat le plus adapté à votre profil. Il peut aussi vous aider à réaliser les différentes démarches administratives.

Le budget

Bien que le budget ne soit pas un paramètre qui influe sur l’état de santé du souscripteur, il impacte néanmoins le niveau de couverture qu’il peut se permettre. Vous devez définir un montant que vous pouvez payer mensuellement sans délaisser vos autres charges. Toutefois, vous devez garder à l’esprit que le montant des cotisations varie en fonction du degré de prise en charge et des indemnités.

Avec un forfait d’entrée de gamme, vous pourrez aisément rembourser vos imprévues en matière de santé comme les hospitalisations. En revanche, cette offre ne pourra pas couvrir vos dépenses en lien avec des consultations chez l’ophtalmologue ou le dentiste. Par conséquent, si vous avez des problèmes de vue ou des besoins en chirurgie dentaire, il est plus judicieux de vous tourner vers une offre plus couteuse qui donne accès à une meilleure couverture.

En outre, vous devez retenir que ce ne sont pas les sociétés d’assurance les plus célèbres qui proposent les meilleurs rapports qualité-prix. Vous pouvez trouver des compagnies moins connues qui disposent de contrats avec des couvertures similaires avec lesquels vous pouvez réaliser en moyenne 30 % d’économies. Pour avoir des prestations qualitatives à prix raisonnables, il suffit de faire jouer la concurrence. En vous rendant en ligne, vous pouvez facilement vérifier la réputation et la performance du service client d’un assureur. Il existe une légion de sites d’avis de consommateurs que vous pouvez lire.

Analyser les garanties proposées par le contrat

Pour qu’une mutuelle de santé soit qualifiée d’efficace, elle doit offrir assez de garanties. De manière générale, les assureurs proposent une couverture pour prestations de base dans le domaine médical (médecine générale, ophtalmologie, hospitalisation, chirurgie dentaire). Cependant, pour bénéficier d’options supplémentaires, vous devez souscrire à une complémentaire. Celle-ci peut couvrir des prestations dans les spécialités ci-après :

  • l’orthodontie pour adultes ;
  • des prestations ophtalmologiques (opération de la myopie, pose de lentille) ;
  • la médecine douce (réflexologie) ;
  • la vaccination pour un voyage.

Selon votre assureur, vous pouvez avoir accès à des services complémentaires comme la mise à disposition d’une aide-ménagère ou d’un garde-enfant en cas d’hospitalisation. Il peut aussi prendre en charge une chambre particulière. De ce fait, quand vous souscrivez une assurance pour bénéficier d’offres spécifiques, il est préférable de bien analyser chaque terme du contrat qu’on vous propose.

Par ailleurs, la souscription d’une complémentaire de santé ne reste pas figée. Vous êtes en droit de réduire ou de compléter les différentes fonctionnalités de votre offre si vous en ressentez le besoin. Dans le cas échéant, vous avez la possibilité de faire jouer la concurrence pour obtenir une réduction de votre prime annuelle.

Évaluer les délais de remboursement et de carence

Les indemnités des mutuelles de santé se présentent sous plusieurs formes. Elles peuvent s’exprimer en forfait annuel, en pourcentages ou encore en euros. À moins d’être un expert, vous risquez de ne pas vous retrouver.

Pour vous aider, vous pouvez utiliser un comparateur pour évaluer les offres de plusieurs prestataires. Toutefois, on remarque que de manière générale, les soins optiques et dentaires ne sont pas bien remboursés par les mutuelles. Le constat est identique pour les hospitalisations qui peuvent représenter une avance de frais très conséquente pour le patient. Il est donc judicieux de faire attention à ces critères pendant que vous comparez les propositions des compagnies.

Le délai de remboursement

Afin de profiter d’un meilleur service, il est recommandé de choisir un assureur qui propose des échéances d’indemnisation assez courte. Le délai de remboursement moyen normal est de 48 à 72 heures et celui-ci est moins long avec un service tiers payant de bonne qualité.

La période de carence

Le délai de carence fait partie des paramètres déterminants pour choisir son assurance maladie. Il correspond à la période pendant laquelle les garanties du contrat ne couvrent pas le souscripteur, surtout pour la chirurgie dentaire et les soins optiques. Chez certaines sociétés, il peut durer plusieurs mois. Alors, il convient de bien évaluer ce facteur avant de signer un contrat.

Les exclusions de garanties

Quoique la complémentaire de santé puisse couvrir le reste à charge de l’assuré, elle ne prend pas en compte certaines prestations. Vous devez donc prendre le temps de bien lire les conditions générales du contrat qu’on vous propose avant de le signer. Assurez-vous qu’il ne contient pas des exclusions qui rendent caduques des garanties comme l’achat d’un matériel médical non prescrit. Pensez à bien lire la partie qui indique le plafond de remboursement et la limite de renouvellement de garantie pour les équipements comme les lunettes ou les audioprothèses.

En outre, vous pourrez repérer par la même occasion les services que la mutuelle ne couvre pas. De manière générale, l’assurance ne prend pas en compte la chirurgie esthétique ou la thalassothérapie quand elle est considérée comme un soin de confort. Elle ne couvre pas non plus les cures de désintoxications, certaines formes d’hospitalisations ou encore les séjours dans les maisons de repos.

Par ailleurs, les évènements liés à un comportement à risque du souscripteur ne sont pas pris en charge. On pense notamment à la pratique d’un sport extrême, des actes violents ou à la consommation de drogues.

Faire attention aux contrats qui demandent un questionnaire médical

Au moment de vous proposer une offre, certaines compagnies exigent à leur client de remplir un questionnaire médical. Elles le font avec l’objectif de proposer un tarif personnalisé à l’assuré en fonction de son profil. Toutefois, selon que vous soyez jugé personne à risque, votre prime d’assurance peut être majorée de manière importante.

Demander l’aide d’un courtier en assurance

Le courtier en assurance est un professionnel qui sert d’intermédiaire entre les compagnies d’assurance et le client. Il a pour mission de négocier un contrat de choix à son client à l’aide de ses connaissances et de sa veille constante du marché. Grâce à lui, vous pouvez réaliser un gain considérable de temps et d’argent.

L’un de ses rôles principaux consiste à vous prodiguer des conseils. Pour cela, il doit bien étudier votre dossier et identifier les risques que vous courrez et vous proposer les garanties les plus durables du marché. Par ailleurs, le cabinet de courtage peut aussi :

  • établir les devis ;
  • accompagner son client au moment de la souscription de son contrat ;
  • assurer la gestion et le suivi des procédures administratives ;
  • assister son client quand c’est nécessaire pour les opérations de remboursement.

Il intervient donc bien avant la signature du contrat et sa mission continue jusqu’à celui-ci arrive à terme. Il a aussi pour rôle de défendre vos intérêts et d’assurer que toutes les clauses du contrat soient respectées, et cela sur toute la durée de votre couverture.