Pour tout Français, souscrire à une assurance maladie demeure obligatoire. Celle-ci se révèle utile pour couvrir certaines dépenses de santé. Cependant, elle ne prend pas en charge tous les frais. C’est dans ce cas que la mutuelle santé devient indispensable. Pour sa part, elle rembourse une partie ou l’intégralité des dépenses de santé non couvertes par l’assurance maladie obligatoire. Pour profiter de tous les avantages qu’elle offre, vous devez prendre la formule qui vous convient. Retrouvez donc à la suite quelques conseils pour bien choisir votre mutuelle santé en 2022.

Comparer les offres pour mieux choisir la mutuelle santé


Au moment de souscrire à une mutuelle santé, vous trouverez de multiples offres sur le marché. Elles se distinguent essentiellement par les garanties et les montants proposés. Pour choisir la meilleure, vous devez avant tout prendre le temps de comparer tous les services offerts par chaque contrat. Ensuite, selon vos besoins, vous pourrez éliminer celles qui ne vous correspondent pas. Pour mieux vous en sortir, nous vous conseillons d’utiliser un comparateur en ligne.

En réalité, cet outil analyse toutes les prestations, poste par poste, et ressort tous les points positifs et négatifs de chaque offre. De cette manière, vous disposez d’une vue globale de toutes les offres du marché en 2022. En bref, pour trouver une mutuelle santé adaptée à vos besoins, ceci reste l’option idéale. Mais pour des résultats plus précis, vous devez fournir quelques informations sur votre situation personnelle et vos besoins de santé.

D’un autre côté, vous pouvez aussi obtenir une excellente mutuelle santé en sollicitant des devis auprès de différents prestataires. Ils se chargeront alors de vous envoyer leurs conditions de couverture, ainsi que les garanties offertes. À votre tour, vous pourrez analyser chaque contrat en vous attardant sur les tarifs, les taux de remboursement et les délais.

Trouver la meilleure mutuelle santé pour ses besoins

Avant d’aller plus loin, sachez que la même mutuelle santé ne convient pas à tout le monde. Par conséquent, pour ne pas regretter votre choix, vous devez trouver le meilleur contrat en vous basant sur vos besoins.

La mutuelle santé adaptée à chaque situation

Pour obtenir une mutuelle santé en adéquation avec vos besoins, vous devez considérer de multiples critères. Mais pour vous simplifier la tâche, voici les facteurs à ne pas négliger :

  • Votre situation familiale : vous pouvez souscrire à une mutuelle santé pour les membres de votre foyer (conjoint, enfants). La formule variera selon chaque cas ;
  • Votre âge et celui des personnes à assurer : puisque vous évoluerez dans le temps, vous devez tenir compte de vos besoins en santé actuels et ceux prévisionnels (pour les enfants, les jeunes, les adultes et les séniors) ;
  • Votre budget : vous devez définir la somme que vous pouvez consacrer chaque mois à un complémentaire santé. Rappelez-vous juste que les remboursements élevés requièrent des cotisations élevées ;
  • Votre situation professionnelle : que vous soyez salarié, étudiant, retraité, fonctionnaire ou chef d’entreprise, vous trouverez la mutuelle santé qui vous correspond. Votre statut et votre régime social d’appartenance constituent donc des critères clés.

Adapter le contrat de mutuelle à ses besoins

Avec le temps, vous remarquerez que vos besoins ont changé. De même, les couvertures de votre contrat d’assurance ne vous suffiront plus. Dans ces cas, n’hésitez pas à faire évoluer votre mutuelle santé. En 2022, vous pouvez adapter votre mutuelle à votre âge, à votre situation et aux événements qui se passent dans votre vie. Vous disposez donc d’une entière liberté pour réduire ou augmenter les garanties auxquelles vous avez souscrit.

Au moment d’adapter votre mutuelle, vous pouvez rester chez le même prestataire ou aller ailleurs. Mais en faisant jouer la concurrence, vous trouverez toujours une meilleure offre. Si vos besoins évoluent de manière drastique (dans le cas d’une grossesse par exemple), vous ne devez pas négliger le choix de votre mutuelle.

Vérifier les différentes garanties disponibles

L’un des éléments les pus importants d’une mutuelle santé reste les garanties. Celles-ci définissent vos droits et les couvertures dont vous bénéficierez. Par conséquent, avant de signer le contrat, vous devez accorder une attention particulière à ce paragraphe.

Analyser le niveau des garanties

Pour commencer, retenez que les postes de remboursements d’une mutuelle santé se déterminent selon le niveau. Logiquement, plus le niveau de garantie sera élevé, plus les remboursements seront élevés. Les prestataires proposent deux principaux niveaux :

  • Le premier niveau de garanties : il prend en charge le montant correspondant à la base de remboursement de la Sécurité sociale, déduction faite du remboursement de Sécurité sociale ;
  • Le second niveau de garanties : il prévoit les prestations élémentaires auxquelles s’ajoutent des forfaits pour les prestations optiques et dentaires.

Les principales garanties d’une mutuelle santé en 2022

De manière générale, selon votre profil et vos besoins, vous devez privilégier certaines garanties plutôt que d’autres. Avant de choisir une offre, vous devez donc évaluer les postes de santé dans lesquels vous dépensez beaucoup plus. Les assureurs pourraient ainsi vous proposer les garanties ci-après :

  • L’hospitalisation : elle regroupe les frais de séjour, le forfait hospitalier, les actes médicaux réalisés à l’hôpital, la chirurgie, les honoraires de médecins, etc. ;
  • La médecine courante : elle concerne les visites, les consultations et les soins chez les spécialistes ;
  • La pharmacie : la prise en charge des médicaments et des prescriptions non remboursés par la Sécurité sociale ;
  • Les analyses médicales : les frais des auxiliaires médicaux et de la radiologie en cabinet ;
  • Les prestations optionnelles : l’optique (lunette, monture, lentilles, chirurgie optique), le dentaire (soins, orthodontie, couronnes) et autres (prothèses auditives, cures thermales).

Les exclusions de garanties

Si vous ne le savez pas, retenez que tous les contrats d’assurance incluent des exclusions de garanties. Elles désignent des clauses qui prévoient un non-remboursement des dépenses de santé. Vous pouvez les trouver dans les conditions générales de votre mutuelle santé. Prenez donc le temps de bien les lire.

Le plus souvent, les exclusions concernent le comportement fautif de l’assuré lui-même (tentatives de suicide, blessures liées à l’alcoolisme, dommages après une bagarre). De même, mais rarement, des soins suivis dans certains établissements peuvent entraîner une exclusion. Il s’agit d’un centre héliomarin ou de thalassothérapie, des centres de longs séjours, de cure de sommeil, de désintoxication, etc. Par ailleurs, les soins personnels comme la chirurgie esthétique sont exclus de la mutuelle santé.

Tenir compte de son profil pour choisir sa mutuelle santé


De même que vos besoins, votre profil constitue un critère essentiel dans le choix de votre mutuelle santé. En effet, vous pourrez avoir besoin d’une hospitalisation régulière, du suivi d’une maladie rare ou d’une assistance spécifique. Dans ces cas, l’offre de mutuelle variera. Voici quelques estimations selon votre profil :

  • Une mutuelle pour jeune : elle demeure généralement moins protectrice et donc moins chère ;
  • Une mutuelle familiale : elle doit couvrir à la fois les parents et les enfants ;
  • Une mutuelle pour sénior : elle requiert un maximum de garanties et de soins, et coûte plus cher (un sénior aura besoin de couvrir des honoraires plus importants).

En plus de votre profil, sachez que votre lieu de résidence peut aussi influencer les tarifs de votre mutuelle santé. C’est surtout le cas des mutuelles soumises au régime d’Alsace Moselle et des frontaliers suisses.

De façon pratique, les individus vivant en Moselle bénéficient de contrats spécifiques, car leur régime de Sécurité sociale est mieux remboursé que le régime général (90 % contre 70 %). De même, les travailleurs frontaliers suisses (résidence en France et permis de travail en Suisse) peuvent recevoir un remboursement dès le premier euro de dépense sans l’intervention de l’Assurance Maladie.

Évaluer les différents types de tiers payants proposés

Le tiers payant dispense le patient de l’avance des frais au praticien. Cette clause pourrait varier selon le contrat de mutuelle santé. Pour trouver la meilleure offre, prenez donc en compte ce facteur. En général, les prestataires appliquent quatre types de tiers-payant à savoir : obligatoire, facultatif, intégral et partiel.

Dans un premier temps, le tiers-payant obligatoire concerne les situations ci-après :

  • Une Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) ou l’Aide Médicale de l’État (AME) ;
  • Un accident de travail ou une maladie professionnelle ;
  • Une hospitalisation dans un établissement sous convention avec l’Assurance maladie ;
  • Une consultation de contraception pour les mineurs de plus de 15 ans ;
  • Une affection de longue durée (ALD).

Dans un deuxième temps, le tiers-payant facultatif peut s’appliquer en cas de :

  • Prescription de médicaments remboursés par la Sécurité sociale ;
  • Examens et soins dispensés par les cabinets de radiologie ou d’analyses médicales ;
  • Consultation du médecin traitant, avec des difficultés financières.

Le tiers-payant intégral intervient lorsque le patient ne doit payer aucun frais sur place. Ainsi, chez un médecin généraliste par exemple, il ne paiera pas les 25 € pour la consultation. Par contre, le praticien sera remboursé par la Sécurité sociale et la mutuelle du patient.

Le tiers-payant partiel ne prévoit de pratiquer l’absence d’avance de frais que sur la part de l’acte remboursable par la Sécurité sociale.

Prendre en compte les montants des franchises

Même si vous disposez d’une mutuelle santé, vous devez quand même payer certaines franchises. Celles-ci ne sont pas en effet appliquées par la Sécurité sociale. Voici les trois principales franchises et les montants :

  • La franchise médicale : elle est plafonnée à 50 € par an et par bénéficiaire ;
  • La participation forfaitaire de 1 € : elle est aussi plafonnée à 50 € par an et par personne ;
  • Le forfait de 18 € : elle peut parfois être prise en charge par certaines mutuelles (sous certaines conditions).

En d’autres termes, la franchise désigne un montant qui reste à votre charge. De plus, les mutuelles pourraient insérer des franchises sur des postes de remboursements. Tenez-en donc compte afin de bien choisir votre mutuelle santé en 2022.