Le port des lunettes et l’intolérance aux lentilles de contact deviennent assez insupportables pour beaucoup de personnes. Pour résoudre ce problème d’inconfort, la médecine à créer une alternative : la chirurgie réfractive. La chirurgie réfractive suscite un intérêt croissant et un grand nombre de questions fréquentes. Découvrez dans cet article l’essentiel sur cette chirurgie moderne.

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive est une subdivision de la chirurgie ophtalmique. Elle regroupe des interventions chirurgicales réalisées pour corriger, ou annuler, certaines imperfections réfractives de l’œil dans le but de ne plus avoir à faire usage des lunettes ou lentilles de correction médicales. Elle sert à résoudre de façon permanente tous problèmes des patients dont l’œil présente une amétropie. 

Quelles sont les différentes techniques de la chirurgie réfractive ?

Il existe divers types de chirurgie réfractive en raison de la multiplicité des lasers. Parmi les techniques utilisées, nous avons : 

  • Le lasik : C’est la technique la plus courante, elle vise à sculpter la cornée en se servant d’un laser pour modifier la réfraction opérée par l’œil ;
  • La PKR quant à elle consiste à remodeler la cornée en se servant toujours du laser ;
  • Le laser : Contrairement aux deux techniques précédentes, l’implant lui ne nécessite pas l’utilisation d’un laser. Il consiste à implanter une lentille réfractive à l’intérieur de l’œil.

Retrouvez sur ce site tous les détails concernant les diverses techniques de la chirurgie réfractive.

Pourquoi faire de la chirurgie réfractive ?

Plusieurs raisons peuvent motiver un amétrope (personne présentant des défauts optiques) à opter pour une chirurgie réfractive. La première est celle de ne plus devoir porter des lunettes ou lentilles de correction.

Ensuite, il y a les raisons d’ordre professionnel. Vous n’êtes pas sans savoir que le port de lunette et de lentille est proscrit dans la pratique de certaines activités sportives. Aussi, le seuil d’acuité visuelle est un facteur non négligeable, voire important, dans les sélections pour le corps de pompiers, la gendarmerie, la conduite de l’avion, etc.

Par ailleurs, de nombreuses binoclardes jugent le port de lunettes en particulier comme inesthétique et surtout encombrant ou du moins pour eux. De plus, certains patients atteints d’amétropies graves se sentent complexés et vivent le mal comme un véritable handicap. Ils éprouvent de l’angoisse à l’idée de plus devoir se déplacer, faire quoi que ce soit en portant des lunettes ou des lentilles. Heureusement, cette chirurgie miraculeuse permettra de changer le cours de leur vie de ces patients.  

Quand recourir à la chirurgie ?

Pour recourir à la chirurgie réfractive, il faut présenter des défauts optiques et exprimer son souhait de recourir à cette intervention chirurgicale. Toutefois, tous les patients ne peuvent recourir à cette chirurgie, car il existe des critères d’éligibilité pour l’opération. À cet effet, après avoir exprimé son désir de se faire opérer, il est soumis à un bilan préopératoire afin de vérifier s’il remplit les conditions nécessaires pour être opéré. Au nombre de celles-ci, nous avons dans un premier temps une série d’examens médicaux. Elle permet de mesurer la gravité du défaut de l’œil. Elle permet aussi d’évaluer et de mesurer l’épaisseur de la cornée, le tout dans le but de détecter tout obstacle pouvant contre-indiquer la chirurgie. Dans un second temps, le patient est soumis à un interrogatoire médical pour être au courant de toutes les pathologies ophtalmiques et des interventions chirurgicales précédentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.