Plus que de simples chaussures, les sabots médicaux font partie intégrante d’une tenue médicale du fait qu’ils riment avec confort et hygiène. Ils minimisent les douleurs aux pieds, mais aussi les maux de dos qu’engendre une période prolongée en station debout. Cependant, leur choix peut parfois relever du véritable casse-tête parce qu’ils nécessitent des caractéristiques bien spécifiques permettant d’optimiser le rendu quotidien des tâches inhérentes à son métier. On vous dit tout sur les principaux critères sur lesquels choisir son sabot médical pour femme : infirmières, aides-soignantes…

Bien choisir son sabot médical en privilégiant le confort

Les sabots médicaux revêtent une importance cruciale dans le secteur des soins de santé où les professionnels sont en mouvement ou en station debout la majeure partie de la journée. Pour cause, ils offrent un excellent support pour les pieds et garantissent par conséquent un confort optimal. Faciles à nettoyer, disposant de propriétés anti-microbiennes, anti-odeurs, anti-dérapantes, anti-statiques, recyclables, laissant les pieds respirer… les avantages d’un sabot médical sont nombreux. Mais encore faut-il choisir le modèle adéquat.

Si l’on souhaite faire l’acquisition de sabots médicaux pour femmes, le confort est l’un des critères clés auxquels on doit porter son attention. Ainsi, il convient d’opter pour la bonne pointure, car c’est le premier élément autour duquel se crée ce confort. On n’est donc pas sans savoir que le port de chaussures mal-ajustées provoque différents problèmes aux pieds : ampoules de friction, callosités, durillons, oignons, orteils en marteau… Pour éviter ces désagréments, il est conseillé d’opter pour des sabots avec une demi-pointure, voire une pointure de plus du fait de la taille des pieds qui peut changer sensiblement selon le moment de la journée.

Toujours en ce qui concerne le confort, il vaut mieux privilégier les modèles comportant une talonnette. Cette dernière diminue significativement la fatigue musculaire dans le dos et dans l’arrière des jambes. Cependant, les talons de plus de 4 cm sont à éviter. Les sabots orthopédiques sont aussi préconisés du fait qu’ils absorbent parfaitement les chocs, détendent les mollets et offrent par conséquent un meilleur soutien à la voûte plantaire.

sabot médical

S’assurer que le sabot médical respecte la norme ISO 20347

Spécifiant les exigences fondamentales et additionnelles des chaussures de travail, la norme ISO 20347 est celle à laquelle sont soumis les sabots médicaux. Sa première exigence repose notamment sur la résistance au glissement. Afin de s’y conformer, les fabricants ont donné vie à 3 catégories de semelles :

  • Les semelles SRA dont la résistance au glissement a fait l’objet d’un test sur du sol carrelé avec du détergent ;
  • Les semelles SRB disposant d’une résistance au glissement ayant été testée sur du sol en acier avec du lubrifiant ;
  • Les semelles SRC cumulant les propriétés des semelles SRA et SRB.

Dans tous les cas, les semelles certifiées selon la norme ISO 20347 offrent une adhérence maximale pouvant durer jusqu’à un an. Bien sûr, les semelles s’usent au fil du temps, à l’instar des pneus d’une voiture.

Au-delà de la résistance au glissement, la certification ISO 20347 atteste le fait que le sabot a été soumis à une série de tests ayant pour but de vérifier la qualité et les performances des matériaux avec lesquels il est conçu. Plus concrètement, ces tests se portent sur :

  • Les caractéristiques ergonomiques ;
  • L’innocuité des matériaux ;
  • La perméabilité à la vapeur d’eau ;
  • La résistance au déchirement, à la flexion, à l’abrasion, à la flexion et à la traction.

Notons par ailleurs que la norme ISO 20347 propose plusieurs niveaux de protection, entre autres :

  • Le niveau OB : signifie que le sabot répond aux exigences fondamentales déjà susmentionnées.
  • Le niveau O1 : signifie qu’en plus d’être conforme aux exigences fondamentales, le sabot dispose d’un arrière fermé, de propriétés anti-statiques (ne subit pas l’influence de l’électricité statique) et garantit une absorption des chocs et de l’énergie au niveau du talon
  • Le niveau O2 : signifie que le sabot cumule les avantages du niveau OB et du niveau O1 en plus de disposer d’une tige hydrofuge.

En outre, il faut dire que les sabots médicaux appartiennent à la catégorie des équipements de protection individuelle (EPI), ce qui veut dire qu’ils sont soumis aux certifications européennes définies par la directive 89/686/CEE :

  • EPI risques mineurs : petits chocs et vibrations
  • EPI risques intermédiaires : risques de perforations, glissements, chocs importants
  • EPI risques irréversibles : risques électriques, thermiques et chimiques

sabot médical EPI

Opter pour un modèle conforme aux normes d’hygiène

Lorsque l’on évolue dans le secteur hospitalier, on est bien sûr soumis à des règles d’hygiènes qui sont très strictes. C’est pourquoi on ne doit privilégier que les accessoires faciles à nettoyer, faciles à laver (passage en machine à 40°C), faciles à entretenir et anti-microbiens. En effet, on est souvent amené à se tacher lors de ses différentes activités du fait que l’on est constamment en contact avec différents liquides. Les sabots médicaux sont ainsi ceux qui répondent parfaitement à ces exigences. D’ailleurs, leur matière de fabrication leur permet d’être stérilisés en autoclave, et ce, jusqu’à plus de 130°C.

Ne pas négliger l’aspect esthétique de son sabot médical

Certes, un sabot médical constitue un équipement médical, et est soumis à des règles draconiennes, mais cela ne signifie pas pour autant que l’esthétique n’a pas sa place dans le secteur des soins de santé. Ainsi, au-delà du confort et du respect des normes en vigueur, le style ainsi que la couleur priment bien sûr lorsque l’on doit choisir parmi les différents modèles. De toute façon, quoi de mieux qu’un sabot médical pour femme dont les couleurs ou les motifs reflètent sa personnalité, sa féminité et qui inspire la gaieté et le sentiment de la joie. Donc, bien que l’on soit obligé(e) porter une tenue d’infirmière ou d’aide-soignante, on peut parfaitement y apporter une touche de personnalité grâce à des sabots stylés et aux couleurs attrayantes. Ces accessoires ne manqueront pas également d’embellir ses journées, voire celles de ses patients et de ses collègues.

Donc, au moment de choisir ses sabots médicaux, on a le choix entre toute une panoplie de designs, de couleurs et de motifs imprimés. Fini donc l’époque où l’on n’avait pas d’autres choix que de porter des sabots standards aux couleurs fades et au design uniforme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.