Les enfants sont des êtres très fragiles souvent exposés à l’étouffement, à la noyade et à bien d’autres dangers de la vie courante. Encore appelés accidents domestiques, ces problèmes constituent l’une des premières causes de décès chez l’enfant. Trouvez ici les gestes de premiers secours à connaitre pour bien réagir en cas de danger d’un enfant.

Quels premiers gestes en cas d’étouffement chez l’enfant ?

L’étouffement peut être complet ou partiel. Après constat de l’inhalation d’un objet, vous devez d’abord demander à l’enfant : est-ce que tu t’étouffes ? Au cas où aucun son ne sortirait de la bouche ouverte de l’enfant, on parlera d’une obstruction complète. Dans ce cas, le passage de l’air est interrompu et l’enfant risque de perdre connaissance.

En effet, les gestes de premiers secours à pratiquer dans le cas d’une obstruction complète sont les tapes dans le dos. Donnez-lui cinq tapes. Si l’objet n’est toujours pas craché, essayez d’appuyer sur son abdomen, de manière à compresser le nombril ainsi que le sternum. Ces compressions abdominales doivent se réaliser de façon délicate, sans que les coudes touchent les côtes. Répétez cette opération 4 à 5 fois avant d’alerter les secours si l’objet n’est toujours pas vomi.

En revanche, si vous notez des sons sortant de la bouche de votre enfant, il s’agit d’une obstruction partielle. Demandez-lui de tousser. Évitez cependant d’effectuer les gestes relatifs à l’obstruction complète afin de ne pas aggraver la situation.

Quels premiers gestes en cas d’hémorragie et de saignement du nez ?

En cas de saignement, il est recommandé de commencer par la compression de l’endroit concerné. Vous devez ensuite allonger votre enfant pour une bonne circulation du sang dans son corps. Essayez d’avoir à vos côtés deux tissus et disposez l’un parmi eux, entre votre main et la plaie. Prenez ensuite le second tissu pour entourer le premier. Attachez délicatement la plaie. Une fois ce geste fait, vous pouvez appeler les secours. Si vous ne parvenez pas à arrêter l’hémorragie, maintenez la main sur la plaie en appelant des secours.

Pour une blessure située au niveau du cou, il est conseillé de procéder uniquement à la compression manuelle sans faire usage de tissus. Mais, comment arrêter le saignement du nez ? Pour ce faire, vous devez d’abord demander à l’enfant de se moucher. Il faut lui serrer le nez et incliner sa tête vers l’avant. Après 10 minutes, s’il continue de saigner, vous pouvez appeler les secours. Vous pouvez directement alerter ces derniers au cas où le saignement serait issu d’un choc ou d’une maladie. Ce geste est également valable lorsqu’il s’agit d’un nourrisson.

Quels premiers gestes en cas de perte de connaissance chez l’enfant ?

La perte de connaissance est un problème de santé mentale récurrent qui touche aussi les enfants. Dans ce cas, disposez votre enfant en position « coucher ». Tenez sa main et demandez-lui d’ouvrir les yeux et de vous serrer la main s’il vous entend. Si vous ne notez aucune réaction de sa part, demandez de l’aide. Mais avant cela, basculez légèrement sa tête vers l’arrière et rapprochez votre tête de son visage. Maintenez cette position pendant environ dix secondes et vérifiez sa respiration. Souffle-t-il ? Fait-il le moindre bruit ?

Ensuite, disposez votre enfant en position latérale de sécurité (PLS). Cette position permet notamment d’éviter l’étouffement brusque de l’enfant au réveil.

Apprendre les gestes de premiers secours ne relève pas de l’apanage d’une catégorie de personnes. Comme vous l’auriez compris, tout parent se doit de les connaitre. C’est important pour éviter le pire pour ses enfants et pour être en mesure de secourir n’importe quelle âme innocente en danger.   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.