La tendinite du coude est un mal dont souffrent de nombreuses personnes dans l’hexagone. Souvent provoquée par une répétition de mouvements, une mauvaise posture ou un traumatisme des membres supérieurs, cette affection du coude est encore appelée épicondylite. Elle désigne l’inflammation des tendons qui relient les muscles fléchisseurs ou extenseurs du bras aux os constituant le coude. Elle est très douloureuse et peut devenir handicapante pour les activités quotidiennes. Dans cet article, on vous donne trois solutions pour en venir à bout.

La coudière épicondylite

tendiniteGénéralement, le traitement d’une blessure tendineuse du coude requiert une immobilisation. À ce titre, il est souvent conseillé de porter une coudière de maintien. Comme l’indique son nom, sa principale fonction va consister à maintenir efficacement l’articulation préalablement fragilisée et réduire les mouvements à l’origine des symptômes. L’appareil est généralement équipé d’inserts ayant pour but d’exercer une pression supplémentaire sur l’épicondyle. Ils fonctionnent comme des amortisseurs en atténuant les vibrations. Les inserts possèdent aussi un effet massant.

Mais, la coudière de maintien n’a pas seulement un rôle curatif. L’équipement bénéficie en réalité d’une compression qui lui confère une action préventive contre d’éventuelles blessures. Vous pouvez donc l’acquérir si vous pratiquez un sport intense pour le coude, notamment le tennis, le ping pong, le golf, etc. ou une activité professionnelle où le bras est très sollicité comme le jardinage. Il peut vous accompagner au travail comme au sport.

Les médicaments

La consommation de médicaments antidouleur peut soulager et réduire l’inflammation. Ces antalgiques peuvent être prises sous forme locale (pommade, gel) ou par voie orale (comprimés ou gélules). Généralement, les professionnels recommandent d’utiliser les anti-inflammatoires locaux pendant la journée et de consommer les anti-inflammatoire par voie orale les soirs, plus précisément au cours des repas. Cette stratégie permet de ne pas souffrir la nuit (puisque la prise des anti-inflammatoires par voie orale a un effet très puissant) et de ne pas trop masquer la douleur dans la journée. Il faut dire que cette douleur vous évite de trop solliciter le tendon, ce qui lui permettra de se cicatriser.

Le recours à l’injection de corticoïdes dans le coude peut aider aussi à soulager la douleur.

Les remèdes naturels anti-inflammatoires

épicondyliteIl existe plusieurs plantes dotées de propriétés anti-inflammatoires naturelles exceptionnelles. L’avantage de cette solution est qu’elle est dépourvue des effets négatifs des médicaments qui agissent sur le fonctionnement du système immunitaire. On peut ainsi citer :

  • Le resvératrol: il s’agit d’un puissant anti-oxydant qui peut contribuer grandement à la réduction de l’inflammation liée à une épicondylite. On retrouve essentiellement cet ingrédient dans les fruits rouges et les baies, comme les myrtilles ;
  • L’huile de poisson: elle renferme une quantité importante d’oméga 3 qui permet la synthèse de molécules ayant des propriétés anti-inflammatoires. Les suppléments d’huile de poisson riches en oméga-3 seraient même plus efficaces que les médicaments AINS dans le traitement des douleurs ;
  • Le curcuma: ce produit peut être inséré directement dans vos plats. Ajoutez-le avec du poivre noir. Il sera ainsi plus rapidement absorbé par votre système digestif.

Vous pouvez également opter pour un complément alimentaire de curcuma pour une consommation plus facile. Notifions d’ailleurs que les compléments alimentaires de curcuma sont beaucoup plus concentrés en curcumine, le principe actif anti-inflammatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.